Inter Club Sportif Créçois : site officiel du club de foot de Crécy Sur Serre - footeo

Revue de presse

27 août 2018 - 09:08

L'OSQ (B) a joué a se faire peur contre Crécois.

Aprés avoir mené 2-0, la réserve de saint Quentin s'est fait rattraper. Avant de reprendre l'avantage dans les 20 derbiéres minutes.

Le Crécois nouveau de David Degroise est pourtant bien entré dans la partie avec 2 offensives menacante. Totefois sur la premiére occasion de l'OSQ (B), Melvyn Vercleyen, mis sur orbitre par Martin Lucas, fait mouche (1-01, 8e). Cueillis a froid les Crécois rataient l'opportunité d'égaliser par Neuzkam (15e). A ne pas marquer les visiteurs s'en mordent les doigtd ! Melvyn Vercleyen fait la différence et sa frappe expédiée sur le poteau est accompagné au fond des filets par Galas en embuscade (2-0, 21e). Galas sur une action a 3 touches entre Vercleyen et Birama Dia manquait ausitotl'immanquable. Birama Dia n'était pas plus tueur sur un centre parfait de Duflot (36e).

Crécois revient dans le match.

Sans avoir été dominés les Crécois auraient pu etre doublement punis à la pause. Conscient de leurs part de chance... dans leurs malheurs, les coéquipiers d'Aurélien Mouny reviennent des vestiaires avec desintentions revanchardes. Makengo, libre de marquage dans la surface, ajuste l'infortuné Thiry (2-1, 48e). Les données du duel Axonais sont relancées. Encore plus lorsque Neuzkam, d'une tête piquée sur un centre de la gauche mettait le ballon hors de portée de Thiry (2-2, 58e). Et dire que sur l'action individuelle précédente de Melvyn Vercleyen, Delabreen position idéale avaitvendangé une opportunité de KO ! La jeune classe olympienne encaisse le coup sans en faire une montagne. La preuve sur une volée de 20 métres bien cadrée consécutive à un mouvement collectif dans un petit périmétre, Lucas à la reception du ballon ne se pose pas de question et met tout le monde d'accord (3-2, 71e). Les ultimes effort des visiteurs demeurent vains. Si l'OSQ a affiché du caractére, Crécois pour une formation en reconstruction a montré des vertus de courage en essayant de développer du jeu. L'avenir ne semble pas aussi morose que l'on pouvait le penser suite à une incroyable hémorragie de départs à l'intersaison.

Ludovic Briche (entraineur de l'OSQ B) : Suite à un bon début de match, je pense que si on met le 3e but qui nous tend les bras, on est définitivement à l'abri. Ce ne fut pas le cas, par défaut de jeunesse on se fait rejoindre en seconde période, faute d'avoir laché le morceau peut etre aussi par exces de confiance. Ce qui me rassure, c'est d'avoir eu dans les difficulté, les ressources physiques et mentales pour arracher la décision logiquement quoique puissent en penser nos adversaire. Je considére cette victoire positive et encourageante.

Aurélien Mouny (capitaine de Crécois) : on est venu ici en ayantpeur du favori saint quentinois. Au final on se rend compte que l'on a fait jeu égal avec meme de la frustation d'avoir perdu. On prend 2 buts évitables sur des balles contrées et puis le 3émealors que nous sommes revenus au score est entaché d'une main avant que le joueur arme sa frappe. Je peste aprés l'arbitragecar on nous a aussi oubliés un penalty.

Ol. st Quentin  3  -  2  Ics Crécois

Arbitre : Mme Persichetti    -   Assistant Mr Hellas et Szpakowski

Buts: pour l'Osq Vercleyen (8e), Galas (21e) et Lucas (71e) et pour Icsc Makengo (48e) Nzeukam (58e)

 

Article de L'Aisne Nouvelle

Commentaires