Inter Club Sportif Créçois : site officiel du club de foot de Crécy Sur Serre - footeo

L'ICSC enchaîne et se replace, la B battue, la C large vainqueur.

7 novembre 2016 - 09:31

CRÉÇOIS – AMIENS RC : 1-0 (1-0)

Stade des deux rivières. 70 spectateurs. Arbitrage de M. Halleur assisté de MM. Déruelle et Vaillant.

But pour Créçois : Pirioux (41e, csc). Avertissements pour Créçois : El Horma (59e) ; pour Amiens RC : Chevalier (48e).

CRÉÇOIS : Ruffiot – Badiane, Boota, Nordine, Thorin, Graczyk (capitaine), Peyronnet, El Horma, Evouna, Dia, Jouit. Sont entrés : Cattier, Lefranc, Mouny. Entraîneur : Jérémy Moncomble.

AMIENS RC : Maugard (capitaine) – Chevalier, Molliens, Quaghebeur, Pirioux, Venin, Mbundu, Mahtaj, Baudry, Krakoviack, Bengachoud. Sont entrés : Hamdane, Lesueur. Entraîneur : Nicolas Cauvin.

Dans la douleur, l’ICS Créçois a arraché une victoire qui permet aux joueurs de Jérémy Moncomble de se placer au pied du podium. Créçois aurait pu l’emporter plus largement compte tenu du nombre d’opportunités dans cette rencontre. La première mèche était allumée par Jouit. Idéalement servi par Evouna, il voyait sa tentative passer tout juste à côté (3e).

La seconde faisait suite à une accélération d’Evouna côté gauche qui tentait de servir fort devant le but Dia mais l’arrière-garde amiénoise était attentive (11e).

Bien en place, les locaux prenaient clairement le jeu à leur compte. Evouna se présentait face à Maugard sur un service de Dia mais le portier remportait son duel (20e). Quelques minutes plus tard, Evouna, encore lui, laissait sur place Pirioux, avant d’entrer dans la surface et de frapper en angle fermé. Maugard sortait du pied la tentative en corner (24e). Toujours incisifs, les locaux ne parvenaient pas à traduire au tableau d’affichage leur domination territoriale. Suite à un corner rapidement joué, Jouit était trouvé aux 6 mètres mais sa tête était repoussée par un défenseur juste devant la ligne de but (37e).

Beaucoup d’occasions manquées

Amiens allait finalement craquer peu avant la pause. Sur un joli une-deux côté droit entre Jouit et Badiane, le premier centrait fort devant le but. Pirioux, en voulant dégager le ballon, trompait son propre gardien. Cruel pour le défenseur mais logique compte tenu de la première période (1-0, 41e). Les Créçois tentaient à la reprise de se mettre à l’abri mais la tentative de Graczyk n’était pas assez appuyée (53e). Evouna tentait à son tour sa chance d’une frappe à ras de terre aux 18 mètres (57e).

Sur une belle percée d’El Horma plein axe, Peyronnet était servi dans la surface mais sa frappe qui se dirigeait en lucarne était repoussée des deux poings par Maugard (64e). Dès lors, les hommes de Jérémy Moncomble allaient laisser le jeu à leur adversaire en reculant dangereusement. En contre-attaque, Cattier manquait à son tour le break en ne frappant pas suffisamment rapidement face au retour de Quaghebeur (83e).

Les Amiénois réclament un penalty

À ne pas se mettre à l’abri, Créçois jouait avec le feu. Amiens jetait ses dernières forces dans la bataille. Pirioux, parti déborder côté droit, parvenait à centrer sur Bengachoud esseulé au deuxième poteau. Sa tentative était contrée in extremis (85e). Lesueur s’essayait d’une belle frappe mais Ruffiot captait la tentative (90e+3).

La dernière minute de temps additionnel laissait place à deux contacts dans la surface sur lesquels les deux attaquants amiénois réclamaient le penalty. Il n’en était rien pour le référé qui libérait les locaux. Une victoire importante qui maintient la dynamique positive côté créçois.

Jérémy Moncomble (entraîneur de Créçois) : « On fait 60 bonnes premières minutes avec énormément d’occasions. On reste sur deux victoires consécutives, c’est positif. Après il faut apprendre à tuer le match. Cette après-midi on se met en danger pendant les dix dernières minutes. Cette victoire nous permet de basculer vers le haut. Après l’épisode coupe de France, on se remet dans le championnat. L’arbitre de la rencontre a par ailleurs fait un bon match. »

Dans les autres rencontres.

Sur le terrain de Neuve-Maison, les seniors B s'inclinent sèchement 3 buts à 0, malgré une domination de tous les instants. Le manque d'efficacité aura plombé les belles dispositions de l'équipe, et le score est le reflet totalement opposé de la rencontre. Il faudra ajouter l'efficacité à la manière afin de retrouver la victoire dès dimanche prochain.

En recevant Origny en Thiérache, les seniors C avaient une belle occasion de se relancer après la déconvenue de la semaine dernière. C'est chose faite, et bien faite après cette victoire 8 buts à 1 qui replace l'équipe à la seconde place du classement. Félicitations à l'équipe.

 

Commentaires