Inter Club Sportif Créçois : site officiel du club de foot de Crécy Sur Serre - footeo

L'ICSC fait bonne figure

2 novembre 2016 - 10:41

Mardi 1er Novembre

Coupe de Picardie seniors

ICS Créçois 0 - 3 AC Amiens (CFA) score acquis à la mi-temps

Compo: Ruffiot, Kibir, Chauderlier (cap), Nordine, Thorin, Lefèvre, Merlier, Niamkey, Cattier, El Horma, Delhaye. Sont entrés: Aubert, Sinoquet, Jouit.

Pour ce 5ème tour de la coupe de Picardie, et pour son entrée en compétition, l'ICS Créçois héritait d'emblée du plus gros morceau, puisque l'AC Amiens, qui évolue en CFA, fait participer son équipe A pour cette compétition, emmenée par Habib Bellaïd, ancien pro ayant évolué, notamment, à Strasbourg.

Contrairement aux amiénois, et fidèle à sa manière de faire, Jérémy avait décidé de faire confiance à un groupe mixte, puisqu'à part Ludo dans les buts et Ismaël en défense centrale, aucun titulaire n'avait débuté la rencontre de dimanche à Albert. L'équipe était donc composée des garçons du groupe A ayant besoin de temps de jeu, ainsi que des joueurs évoluant en B auxquels le coach voulait donner une chance de se montrer.

Devant une assemblée assez fournie, les amiénois ont fait le boulot très rapidement, étouffant les créçois par leur qualité de jeu, et prouvant qu'ils n'étaient pas là pour faire de la figuration. Ainsi, leur utilisation des ailes et la qualité de leurs déplacements faisaient mal aux créçois, et leur permettaient de se détacher rapidement, inscrivant 2 buts trop tôt dans le match pour laisser de l'espoir aux locaux, et un 3ème avant la mi-temps qui tuait tout suspens. 

Malgré ça, les créçois ne lâchaient pas et se montraient courageux, Antoine se procurant notamment une occasion qui terminait dans les bras du gardien. Mieux, ils s'enhardissaient.

La mi-temps arrivaient sur ce score de 3/0 pour les nationaux, mais les créçois se fixaient un objectif: ne pas perdre la seconde période.

Et même si on peut imaginer que les amiénois ont pu baisser le pied, cette seconde période allait être d'un tout autre acabit pour notre équipe. Beaucoup plus incisifs, beaucoup plus libérés et sans pression, nos joueurs prouvaient qu'ils pouvaient hisser leur niveau de jeu, faisant quasi jeu égal avec Amiens, se procurant même les plus belles occasions de la seconde mi-temps, mais n'étant malheureusement pas récompensés de ce petit but qui aurait pourtant mérité d'être inscrit tellement l'équipe a joué libérée et crânement sa chance.

Le score ne bougera pas, la correction n'aura pas lieu, et les créçois, avec cette équipe mixte, face à un ogre étant venu au complet, n'ont pas à rougir de leur match, loin s'en faut.

 

Commentaires