Inter Club Sportif Créçois : site officiel du club de foot de Crécy Sur Serre - footeo

Les résultats du week-end

18 octobre 2011 - 10:09

Grosse perf de la A à Hirson ...

Le week-end commençait par un déplacement. Celui des U18 sur la pelouse de Corbeny pour y affronter l'équipe locale. Mieux en point depuis quelques semaines, les jeunes pousses créçois ont su faire le nécessaire pour se sortir du piège tendu par les locaux, en évitant tout excès de confiance. La messe était dite à la mi-temps alors que les créçois menaient déjà 6 buts à 2. Le score final sera de 7/2. 

La seule contre performance aura été celle des loisirs. Accueillant Aulnois s/s Laon, les locaux n'ont su résister face aux assauts visiteurs, qui finiront par s'imposer 6 buts à 0. Place le week-end prochain à la coupe Desmaret, avec un déplacement à Liesse, que les Créçois/Moncéliens avaient battus 11/1 en ouverture de saison... Mais gare à l'excès de confiance, la coupe réserve toujours bien des surprises ...

Autre déplacement, celui dela réserve à Fayet dans le cadre de la coupe Froment. Face à un adversaire du même niveau, les créçois ont su se rendre la tâche facile en faisant preuve de réalisme. En menant 2/0 à la mi-temps le plus dur était fait, et la seconde période allait voir les créçois inscrire 2 nouveaux buts et n'en encaisser qu'un. Une jolie victoire 4 buts à 1 donc qui permet aux hommes du duo Jérôme Tutin- Seb Carlier de poursuivre l'aventure et d'accéder aux 8èmes de finale ...

Le plus gros morceau du week-end était sans conteste l'adversaire de l'équipe fanion, Buire-Hirson. Pour ce 1er tour de la coupe de Picardie, les troupes de Jérémy Moncomble devait en effet affronter chez lui le 2ème de PH, qui venait d'en passer 7 à Ribécourt, et qui avait étrillé les créçois 5 buts à 0 en match de préparation. Mais la coupe reste quelquechose de totalement inattendu et les bleus d'un jour ont su hausser leur niveau de jeu pour faire mieux que rivaliser avec leurs hôtes .

Courant après le ballon dans les 1ères minutes, les visiteurs n'avaient d'autre choix que d'évoluer en contre. Et c'est sur l'un d'euxque Mourad obtenait un penalty, qu'il transformait lui-même. A 0/1, les hirsonnais reprenaient les choses en main et leur domination sans pour autant se montrer véritablement dangereux. Ce sont même les créçois qui se procuraient les plus grosses occasions. Sur l'une d'elle Mourad Ftich trouvait le poteau d'un gardien archi-battu, mais dans les minjutes suivantes Jonathan Pillon trouvait la faille sur un corner au milieu d'une défense apathique. A 2/0 les choses se présentaient bien. Mais les hirsonnais tentaient à nouveau de se rapprocher, chose réussie par le 9 local qui battait Ludo de près après avoir eu un contre très favorable. Il faut dire que 2 minutes auparavant, les locaux avaient déjà failli trouver l'ouverture sur une double occasion annihilée par Ludo et sa défense. Les choses n'évoluaient plus avant la mi-temps. Le seul fait notable étant la sortie de Jérémy Burlet, capitaine du jour, suite à un gros choc sur la cheville qui nécessitera l'intervention des pompiers.

La seconde mi-temps sera du même accabit que la 1ère: domination locale, contres créçois. La solidarité permettra aux créçois de se sortir de toutes les situations périlleuses (et la maladresse locale aussi...), les visiteurs se permettant même le luxe d'inscrire un 3ème but par l'intermédiaire de Raynald qui fixait son défenseur avant de placer un amour de ballon dans la lucarne. 3/1 le trou était fait du moins le pensait-on. Car Hirson revenait à une seule longueur suite à une reprise de volèe croisée de son ailier gauche, étrangement seul à l'entrée de la surface... La souffrance pouvait recommencer... Mes tous les assauts étaient repoussés, jusqu'à cette dernière minute où les créçois profitèrent que toute l'équipe hirsonnaise était montée pour placer un dernier contre et un dernier but. Cette fois s'en était fini. Les jaunes ne reviendront plus et les créçois ont lavé l'affront du mois d'août. La coupe de Picardie peut continuer, et ce match aura révélé que même en difficulté, les créçois ont toujours du répondant ...  

Commentaires